"Perspectives sectorielles cohérentes."


Cette étude a été réalisée en 2005 et 2006 pour une grande administration.

Avec l'aide de graphiques simples, elle montre qu'en France la croissance de la richesse par habitant au cours du dernier quart du XXème siècle a été due pour l'essentiel aux progrès de productivité réalisés dans l'agriculture et l'industrie.

L'étude montre que la diminution en cours de la part prise par ces deux secteurs économiques dans l'activité nationale aura pour effet inéluctable de réduire la croissance par habitant dans notre pays.

Elle montre en outre que même cette croissance réduite ne sera pas réalisable si nos importations et nos exportations continuent de croître au rythme actuel.

Elle montre enfin que l'on ne peut guère compter sur les services pour apporter les devises qui seraient nécessaires pour libérer la croissance, car leur part dans nos exportations diminue régulièrement.

L'étude a ainsi démontré que les perspectives de croissance de 3 à 4% qui faisaient à ce moment-là l'objet d'un consensus entre les principaux organismes économiques français étaient totalement irréalistes.


Lire "Perspectives sectorielles cohérentes."

cliquer ici.

Autres publications

cliquer ici